- -
Cette section de notre site rappelle l'engagement de la mairie par rapport au respect et à l’amélioration de notre environnement. Les éléments les plus récents apparaissent en tête de page.  Si vous avez des anecdotes significatives (ou des photos, avec une explication succincte) dans ce domaine, faites-les passer par mail à Bernard Moro. Le site de compostage a été créé par la mairie en 2010, son objectif est de permettre aux Saint-Martinous de déposer leurs déchets verts pour les valoriser. La démarche a beaucoup de succès, trop peut-être, les dépôts sont très nombreux et pas toujours faciles à gérer, d’autant que des professionnels peu scrupuleux n’hésitent pas, malgré l’interdiction, à y jeter leurs déchets pour ne pas devoir les transporter jusqu’à la déchetterie de Monestier. Nous voulons mettre l’accent sur trois points : Le travail sur les travées de compostage est bénévole et manuel (tout à la fourche !). Nous vous demandons donc de ne pas effectuer de dépôt en dehors de la travée et de privilégier l'utilisation dans votre jardin de vos déchets verts (voir les articles Trièves Compostage sur le paillage de surface, le broyage et l'utilisation des tontes de gazon). Notre objectif n'est pas la production de compost à grande échelle mais le recyclage local des déchets verts. Quoi de plus local que votre jardin... Le broyage est un service proposé par la communauté de communes qui vient environ une fois par mois sur le site. Respectez bien les consignes afin que le broyage puisse se faire dans de bonnes conditions : "rangement des branchages", pas de déchets humides et veillez à ce que vos dépôts ne débordent pas sur le chemin d'accès. N'hésitez pas à contacter la mairie pour plus d'information ou pour rejoindre l'équipe de bénévoles. Un rappel du mode d'emploi du site, tel que nous l'avions mis en ligne en mars 2011, cliquez ici. et une idée de l’ambiance qui règne sur le site du Vivier dans ces moments de partage...
Le site du Vivier : quatre ans d’existence... Deux moments-clés pour les bénévoles... l’automne le printemps Histoire : l’aménagement  du Vivier